La Guerre des Ondes

Octobre 1943. Pierre Dac, l’humoriste le plus célèbre de France, arrive enfin à Londres après une longue et difficile période de captivité et d’exil.

Il rejoint la BBC et l’équipe des Français libres qui animent quotidiennement l’émission de Radio-Londres. Ses interventions vont dynamiter les mensonges des collaborateurs et des Allemands et vont lutter contre la peur pour s’en affranchir. Il manie alors l’humour comme arme de guerre.

Pendant neuf mois, le plus écouté des « Français qui parlent aux Français » va aider à sa manière les Alliés à accoucher de la victoire. Ses chansons, ses chroniques, ses éditoriaux, face à Radio-Paris et, en particulier, son combat verbal contre Philippe Henriot, ont été des moments clés dans la lutte contre l’occupant.

Comments are closed.