Rwanda – L’enquête manipulée

En 1994, l’avion transportant le président rwandais Habyarimana est abattu. Les extrémistes hutus accusent la Belgique d’être responsable de l’attentat.
Dix casques bleus belges sont assassinés par l’armée fidèle au président. C’est alors le début d’un effroyable génocide: plus de 800 000 membres de la minorité tutsie sont massacrés par le pouvoir hutu.

L’instruction sur l’attentat menée par le juge français Bruguière conclut à la responsabilité des dirigeants tutsis et leur chef, l’actuel président rwandais Paul Kagame. Mais aujourd’hui, cette thèse est remise en cause. Catherine Lorsignol et le journaliste judiciaire Philippe Brewaeys ont travaillé en collaboration pour « Devoir d’Enquête ». Ils ont interrogé de très nombreux témoins. Déjà controversée, l’enquête du juge Bruguière sort très affaiblie.

Les Français ont-ils tenté de manipuler l’enquête en connaissance de cause? Qui avait intérêt d’éliminer le président Habyarimana? Les tutsis portent-ils injustement le chapeau? Les questions restent aujourd’hui nombreuses.

Comments are closed.